Vincent Fortemps aux Ateliers du Théâtre Garonne à Toulouse






Hier soir Mercredi 14 Mars, exposition performance de Vincent Fortemps, dessinateur de bande dessinée publié aux éditions FREMOK.

Une exposition plongée dans le noir, où des bancs de lumières révèlent des dessins marqués aux gras des crayons lithographiques sur rhodoïd. Les images, écrasées sous des couches de verres, font naître par transparence ou accumulation des espaces aux profondeurs evanescentes, comme un flou photographique, où la vision, troublée par l'épaisseur suffocante du noir, accrochée par des lacérations, donnent à ces représentations végétales ou animales la splendeur lumineuse de leur sombre beauté.
Cabinet de curiosités impressionnistes, ces paysages et cette faune s'impriment avec intensité comme un coup de lumière persistant, même lorsque les yeux se détournent et se ferment.

Une performance du Trio Hoye fit suite, avec Vincent Fortemps à la "Cinémecanique", et les musiciens Alain Mahé, Jean-François Pauvros, et François Cambouzat opérant une symphonie d'objets sonores à l'interieur d'une structure réalisée pour l'occasion. La projection d'une image vidéo en temps réel, où Fortemps lacérant, essyuant, grattant, éclairant ses feuilles de plastiques, dans un rituel frénétique, les recouvrant d'un noir épais, primitif, dans un ballet de lumière soutenu par la musique, où sons concrets, grincements et notes de guitares, donnaient forme et profondeur à la matière noire.


L'exposition est visible jusqu'au 31 Mars et une nouvelle performance, avec Lydia Lunch est prévue pour le 24 Mars, à ne pas manquer.










Aucun commentaire: