Qu'il est terrible de se tenir debout chaque matin, de rester là, encore une fois, d'abattre avec férocité un nouveau jour et d'en épouser la lumière.



Aucun commentaire: